LE DESERT

Fourre-tout d'Images, et de mots qui croisent le fer...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La prophétie Druidique première épisode

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Babloumz

avatar

Nombre de messages : 2573
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: La prophétie Druidique première épisode   Sam 21 Fév - 19:19

Alphonso et Jhor se trouvaient dans la forêt nord du village d'Espardi, ils se retrouvaient au pied d'un arbre sur lequel ils avaient gravé leurs blasons, à la dague, des années plus tôt, lorsqu'ils jouaient et s'inventaient des histoires. Aujourd'hui les cicatrices gravés sur l'arbre étaient encore bien présentes sur l'écorce qui les avait intégrés.

Alphonso dit : Tu te souviens, j'avais pris le douze comme symbole pour mon blase et tu voulais prendre le même, puis je t'avais dit que non c'était le mien, puis tu as eu cette idée originale de dessiner un slip..

Jhor rie et répond : Oui, c'est grâce à toi que j'avais trouvé ça ! Ton idée de douze me plaisait aussi. Dans mon optique, on devait tout partager, mais j'aime bien ton caractère qui te permet d'affirmer ce que tu veux, j'ai appris de cette expérience à faire pareil, haha.

Alphonso : Oui, tu m'en as appris aussi, quand je vois ton courage à aligner ses quatre vérités à ceux qui se moque, j'ai envie de faire pareil, mais j'en ai peu l'occasion et la réparti trop lente, alors je dis des choses perçantes qui blessent et ça envenime les situations, ça me rend nerveux...

Jhor : Oh tu sais, je me moque aussi, c'est juste qu'avec ma discipline, je peux me permettre de remettre les petits imbéciles à leur place,

Alphonso : Oui, voilà, tu sais te défendre et défendre ceux que tu aimes, moi je préfère, éviter les conflits, et on me voit souvent, enfin, tout ce qui ne me connaissent pas me voit comme un mec calme et sans souci, et ne se rendent même pas compte que ma présence leur évite des noises.

*Un bruit* venant de derrière le buisson qui les séparait de la clairière retentit sous forme de craquage de branchette.

_Salut, il y a quoi ? Ici ?

Le mec qui avait contourné les arbustes se frayant un chemin pour leur demander ce qu'il y avait. Ici ? Il avait l'air d'un aventurier, mais en moins balaise.

Méfiant, Alphonso, cherchait quelque chose à dire pour qu'il ne soit pas collant.

Jhor avait mal intercepté le ton utilisé par le mec, et lui répondit : c'est toi qui devrais te présenter !

Puis venant de la clairière, d'autres bruits de pas se firent entendre de façon disparate, on pouvait distinguer 4 autres sources de pas, donc 4 autres mecs qui se dirigeaient vers eux.

Un mec près "du chemin qui menait à cabane de Lavenda", apparut en ne disant rien il se dirigeait vers eux d'un pas qui se voulait naturel et se croyait intéressant.

Un *silence* dura jusqu'à que nos deux amis soient encerclés, le premier mec demanda sèchement : Vous avez de la tune, on a des peaux de renard à vendre

Alphonso lui répondit instantanément: vas-y fait voir. Ça m'étonnerait.

Le brigand lui répondit en montrant une peau de la taille de celle d'un chat : elle est à trente pièces.

Alphonso senti le sang circuler en lui, et répliqua : "ça marche, allez !" en portant la main à sa bourse, mais il n'eut pas temps d'atteindre sa bourse qu'il n’avait pas l'intention d'atteindre, et qui, de toute façon, ne contenait pas de pièce.

Le brigand voulut avancer, mais ses souliers étaient enchevêtrés par des plantes grimpantes et s'étala par terre devant ses camarades qui se mirent à rire.

Jhor attaqua tout de suite. Il frappa à la tête, de son poing le premier individu à sa droite !

Pendant ce temps-là, Alphonso demandait aux autres : c’était votre pote ?

Tandis que l'homme qui avait pris un coup à la tête, était déjà au sol, mais pas ko, celui à la gauche de Jhor senti un craque douloureux à sa jambe droite, tandis qu'il avait dégainé un gourdin planté de clous.

Le coup de pied de Jhor avait été fulgurant et puissant. La j’ambre n'était pas brisé, mais cet ennemi serait neutralisé dès qu'il lui aurait retiré son arme.

Le brigand de derrière se retrancha vers la clairière.

Et le dernier tira le carreau charger dans son arbalète en tentant de viser Jhor, mais déconcentrer par Alphonso qui le contournait en le menaçant. Le carreau alla se planter plus loin vers les profondeurs de la forêt.

Alphonso lui fonça dessus dans un mouvement qui se voulait lui enfoncer la tête dans l'arbre, mais le tireur tenta de le frapper avec son arbalète et il ne put que le mettre à terre.

"Allez on se casse" dit Jhor "Ouais, il ne reviendront pas" répondit Alphonso "Ou pas tout seul" signala Jhor

Mais le premier mec, avait tranché les enchevêtrements qui le gênait pour se lever, avec son épée et dit : et tu te casses où, s'il te plaît ?

Alphonso, à qui était adressé ses paroles lui répondit : "t'n’es pas obligé ..." mais le brigand attaquait déjà l'épée en avant, levée.

Alphoso prononça en une langue sylvestre : ce qui se traduisait par : "Le trident de Gozreh" et un éclair en forme de trident vint frapper le minable malandrin au coeur, à l'épaule et à toute la zone de la mâchoire jusqu'au oreilles et descendant jusqu'au bas des hanches.

Alphonso venait de tuer son premier homme, qui gémissait encore au sol, tordu de douleur, avec la moitié du corps cramé et ses vêtements encore léché par les flammes. Voyant la peau de jeune renard, il n'avait même pas envie de l'achever. Puis tandis que Jhor venait à lui en disant : "bien viser !!", il ramassa l'épée et en se penchant il prit la bourse du brigand. L'homme frappé à la tête qui avait enfin réussi à se relever se recoucha. Celui au gourdin se faisait discret comme un mort. Puis nos deux héros partir en courant vers le village. Le corps du brigand n'émettait plus de contractures nerveuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La prophétie Druidique première épisode
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quel âge vos bibous ont eu leur première dent?
» la première femme commandant d’un navire de la marine belge
» A quel âge votre bébé a-t-il eu sa première dent ?
» Centenaire de la première école Maria Montessori
» Une première Archéologique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE DESERT :: IZMIR-SOUK-
Sauter vers: